Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La collégiale Notre-Dame et la bastide royale de Villefranche de Rouergue Aveyron

15 Janvier 2016 , Rédigé par l'oustal de saint juéry Publié dans #A LA DECOUVERTE DE L' AVEYRON

 

Ajoutée par le  7 déc. 2011

 

Dotée d'un riche patrimoine architectural, Villefranche-de-Rouergue a su conserver l'originalité de son plan d'urbanisme médiéval : un plan en damier articulé autour de la place centrale, la place Notre-Dame. Bastide royale fondée en 1252 et fortifiée en 1342 (les fortifications disparaîtront à la Révolution), elle est le fruit de la politique ambitieuse d'Alphonse de Poitiers, comte de Toulouse et frère de Saint-Louis, pour contrôler le Rouergue. Située sur la rive droite de l'Aveyron, elle est devenue rapidement une plaque tournante commerciale. Successivement siège d'un archiprêtré (1302), de la sénéchaussée du Rouergue, capitale de la Haute-Guyenne (Rouergue et Quercy) (1779), elle a su profiter des avantages conférés par l'exercise de son pouvoir administratif.

Ville de riches marchands et de noblesse de robe provinciale, elle a pu réaliser des projets ambitieux comme la construction de l'église-collégiale Notre-Dame. Il aura fallu attendre 300 ans de travaux et la fin du XVe siècle pour voir se dresser la collégiale de style gothique méridional avec son énorme tour-porche s'ouvrant sur la place centrale. Ses puissants contreforts d'angle décorés de pinacles et son gigantesque clocher-porche qui monte jusqu'à 59 m traduisent bien les immenses ambitions de la ville. À l'intérieur de la collégiale se trouve une vaste nef unique, bordée de chapelles logées dans les contreforts, menant à l'autel au médaillon de marbre éclairé grâce à de hautes et étroites fenêtres.

Établie suivant les règles urbanistiques en vigueur au temps de Rome, Villefranche-de-Rouergue a été dessinée selon un plan en damier articulé autour d'une place centrale. Au gré de nombreuses ruelles aux noms pittoresques où s'opposent maisons de pierre et maisons en torchis, on se laisse guider pas à pas vers la place Notre-Dame bordées de couverts, lieu privilégier des activités commerçantes. Véritable coeur de la bastide, elle est entourée d'arcades que surmontent des demeures de style gothique flamboyant ou Renaissance.

Villefranche-de-Rouergue est l'une des plus grandes bastides de France : 125 rues et ruelles, 1014 immeubles et 17 monuments classés aux Monuments historiques.

Partager cet article

Commenter cet article