Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La cité de Rocamadour ... et son histoire

28 Novembre 2012 , Rédigé par l'oustal de saint juéry Publié dans #VOYAGE DANS LE LOT

 

Publiée le 13 oct. 2012 par

Rocamadour est un petit village d'exception situé dans le département du Lot à l'extrême nord de la région Midi-Pyrénées. La cité sacrée de Rocamadour fait partie des visites incontournables du Lot. Simple visiteur ou pèlerin, vous serez émerveillé par l'architecture de ce village qui se dresse à flanc de falaise

Histoire de Rocamadour

Les premiers écrits retrouvés par les historiens permettent d'affirmer qu'il existait avant le Xe siècle un petit sanctuaire niché au creux de la falaise, dédié à la Sainte Vierge. La cité devient célèbre lorsqu'en 1166, est découvert un corps intact sous le seuil de la chapelle élevée à la Vierge. Le corps fut déposé près de l'autel attirant alors une foule de fidèles. Cet événement marque le début de nombreux miracles. Dénommé Saint Amadour, il existe toujours aujourd'hui l'endroit, protégé derrière une grille, où l'on retrouva sa dépouille. Mais la question perdure encore : qui était Saint Amadour ? C'est une période où le mystère et les miracles sont au centre de la religion. Cela va fortement favoriser l'attrait des fidèles pour Rocamadour au même titre que Saint-Jacques de Compostelle. Le Livre des Miracles est rédigé en 1172 par un moine de la cité rassemblant les récits des 126 miracles qui ont eu lieu à Rocamadour. Marchands, paysans, malades, tous viennent voir la Vierge pour obtenir une guérison ou la réalisation de leurs souhaits. Les pèlerins, munis d'un bâton et d'une besace, affluent de l'Europe entière. Tout au long du long chemin de pèlerinage, ils sont sous la protection de Dieu. Mais pour une partie de la population, ces pèlerinages étaient forcés : l'Eglise condamnait des prisonniers à exécuter un pèlerinage expiatoire. Après avoir marché des jours et évité de nombreuses attaques, l'arrivée à Rocamadour était « merveilleuse » tant par la beauté du site que la joie d'y être enfin arrivé. Les pèlerins arboraient la sportelle, symbole de leur passage à Rocamadour qu'ils portaient en amulette ou cousaient à leur chapeau.  Elle représente la Vierge en Majesté avec l'enfant Jésus sur ses genoux. Cette dernière était fabriquée par des artisans, rue de la mercerie, au cœur même de la cité.


PPS de Jean-Marie Clausse mis en vidéo par Jean-Marc Coquelle

 

Lire la suite