Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le village de Martrin dans le Sud Aveyron

9 Juin 2013 , Rédigé par Gite l'oustal de saint juéry Publié dans #LE SUD AVEYRON

vidéo de 81castres Le village de Martrin se situe à 10 kilomètres du gîte

 

Martrin est une commune française située dans le département de l'Aveyron et la région Midi-Pyrénées.

Martrin était une Commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Plusieurs bâtiments en témoignent : - La Tour bâtie en 1392 servait de refuge à la population en temps de guerre ; - L'église( reconstruite en 1905 ). , juxtaposée à la Tour Elle renferme dans une de ses chapelles un tombeau de la fin du XVe siècle, celui de Penavayre de Salès, Commandeur de l'ordre des Hospitaliers ; - Le château, reconstruit au XVe siècle , a conservé la majeure partie de ses pièces.

XII° siècle - Origine

En 1160, le centre primitif de la commanderie des hospitaliers était situé à Saint Laurent (que es entre Curvalla e Copiag). La charte de fondation précisait que le premier représentant de l'ordre à la commanderie provisoire de St Laurent s'appelait Raimun Aribert et qu'il fut chargé d'implanter quelques pionniers dans les lieux "Los homes que Raimuns aduzeria per estatgua ni per maisos a far". Les ressources matérielles étaient assurées par divers droits prélevés sur des exploitations agricoles éparpillées dans les environs. 

XIV-XV° siècle - Développement territorial de la commanderie et déclin.

En 1349 Martrin comptait 73 feux auxquels s'ajoutaient les 15 feux de St Laurent plus les 41 feux de Ferrairols ainsi que les 56 feux du Cayla. En 1491 Martrin n'avait plus que 31 feux , les chiffres pour le cayla et Farreyrolles n'étant pas fournis.

Le territoire de la commanderie qui au XII et XIII° siècle, n'excède guère les limites de la paroisse de St Laurent, comprend maintenant deux groupes importants de possessions nouvelles : d'une part le village de Martrin, d'autre part , la seigneurie du Cayla et la co-seigneurie de Farreyrolles (Ancienne possession des Templiers). Les chartes sont rédigées chez un notaire de Martrin.

PENAVAYRE DU SALES fut le principal artisan du renouveau de Martrin. Il édifia en sous-oeuvre une chapelle consacrée à Notre Dame de Salvation à la base de la tour ( actuellement chapelle de St Clément ). Ses armoiries sont visibles sur la clef de voûte de la chapelle et à l'extérieur sur les contreforts de la tour. il fut à l'origine d'une nouvelle période de prospérité qui verra l'agrandissement du territoire de la commanderie et la confirmation de l'indépendance des commandeurs(nobilis et religiosus vir frater Penavayra de Salicio preceptor domus de Martrinhio...) 

XVI- XVIII° siècle - Prospérité de la Commanderie

En 1503 avec Tristan du Salès commence la troisième période de l'histoire de Martrin, qui verra la construction du nouveau château résidentiel, dont les bâtiments ont été conservés pour l'essentiel jusqu'à nos jours et où séjourneront régulièrement les Commandeurs de St Félix.

Ce renouveau favorisé par la période de paix qui se place entre le départ des routiers, la fin des épidémies et le début des guerres de religion (1560) a été couronné en 1514 par une très haute distinction royale. En effet FRANCOIS I autorise 2 foires à Martrin en interdisant toute autre foire à quatre lieux à la ronde.

l 'église est reconstruite en 1905 et la tour devient avec la pose de cloches le clocher de l'église.

Partager cet article

Commenter cet article