Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eglise de Perse près d'Espalion en Aveyron

1 Juillet 2013 , Rédigé par Gite l'oustal de saint juéry Publié dans #A LA DECOUVERTE DE L' AVEYRON

UNE HISTOIRE SARRASINE

L’église de Perse dédiée à Saint Hilaire est bâtie sur l’emplacement d’un monastère dont la fondation, selon la légende, fut l’œuvre de Charles Martel. Ici devant l’autel fut décapité Hilaire, chapelain de l’empereur Charlemagne à la barbe fleurie, par une bande de sarrasins venus piller la contrée. Propriété des moines de Conques, cette petite église de grès rose est une sorte de copie de Sainte Foy, petite sœur des champs de la grande abbaye.Elle se trouve aujourd’hui dans le cimetière d’Espalion à un kilomètre du centre de la ville.

UN EXEMPLE D’ART PAUVRE
Cette petite église du XIe siècle est considérée par plus d’un historien comme un témoignage fort intéressant en ce qui concerne l’art roman en Rouergue . Ce qui frappe de prime abord le voyageur qui la découvre, c’est la naiveté de la sculpture, comme si la foi populaire s’était substituée ici à la maîtrise des sculpteurs. C’est une construction élaborée en quelque sorte par la foi candide de gens du peuple. Peut-être les moines qui la firent construire évitèrent-ils délibérément d’employer des artisans plus habiles qui l’auraient faite aussi jolie que leur majestueuse abbaye, et évitèrent ainsi d’avoir de la concurrence. Le portail d’entrée nous montre la Pentecôte, sujet rarissime pour une église romane. La force naive et émouvante des personnages sculptés dans la pierre nous touche profondément.

LA FASCINATION DE LA SIMPLICITE
L’église de Perse, loin de toute magnificence, avec ses sculptures maladroites, est chargée d’une émotion rare. 
Dix siècles après, les humbles artisans qui la bâtirent avec foi, nous parlent encore de notre humanité. 
A quelques kilomètres de là ne manquez pas de visiter l’église de Saint Pierre de Bessuéejouls ( avec sa chapelle romane aux influences carolingiennes)

Partager cet article

Commenter cet article