Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chemin d'eau sur les causses de l'Herault

9 Janvier 2016 , Rédigé par Gite l'oustal de saint juéry Publié dans #L'HERAULT

hubertroy

Sur les Causses l'eau source de vie a toujours été rare... Mais elle peut être aussi violente quand, nourrie par les orages, elle déborde ses cours souterrains et prend de drôles de chemins...
Avec quelques bergers des Causses de l'Hérault et l'ethnologue Adrienne Durand Tullou, nous évoquons l'eau et son rôle essentiel pour la vie des hommes.

Adrienne Durand-Tullou, née en 1914 à Tournon-sur-Rhône en Ardèche et décédée le 5 février 2000 est un écrivain français, institutrice, ethnologue et historienne. Adrienne Durand-Tullou est arrivée à Rogues (Gard) sur le Causse de Blandas le 3 janvier 1938 pour prendre ses fonctions d'institutrice qu'elle y exerça jusqu'en septembre 1970. Elle ne quitta plus ce causse où elle s'installa et y épousa Honoré Durand, caussenard de souche. À son arrivée sur le Causse elle poursuivit l'œuvre de Félix Mazauric de prospection des grottes et des monuments mégalithiques. L'exploration souterraine la fit rencontrer Robert de Joly, alors président de la Société spéléologique française qui explorait lui aussi les cavités du causse de Blandas. Puis au fil des années ses recherches s'orientèrent vers l'observation du comportement individuel, familial et social des populations parmi lesquelles elle vivait. Toute sa vie durant elle écrivit alors sur les Causses et sur les Cévennes. Elle offrit un grand nombre d'objets issus de fouilles archéologiques à Odette Teissier du Cros lorsque cette dernière fonda le Musée Cévenol au Vigan. C'est en 1989 qu'elle obtint une reconnaissance nationale en publiant son autobiographie : Le pays des asphodèles.Adrienne Durand-Tullou, membre non résident de l'Académie de Nîmes et présidente honoraire de l'association Arts et Traditions Rurales, avait auparavant été récompensée en 1977 par la grande médaille du Club Cévenol.

Chemin d'eau sur les causses de l'Herault

Partager cet article

Commenter cet article