Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mise en lumière d’un tunnel ferroviaire entre Tournemire et Le Vigan

16 Décembre 2012 , Rédigé par l'oustal de saint juéry Publié dans #LE SUD AVEYRON

Mise en lumière d’un tunnel ferroviaire reconverti en voie verte cyclable et piétonne

Inspirés des lanternes de cheminots du siècle dernier, les luminaires à LEDs imaginés par l’Atelier Lumière et réalisés par LEC associent éclairage pour les déplacements, balisage pour la signalisation et scénographie de couleurs différentes pour animer la traversée. « La Promenade du Viaduc » est ouverte au public depuis l’été 2011.

publié le 17/10/2011

 

Cette ancienne ligne ferroviaire de 60 kilomètres reliait autrefois Le Vigan (Gard) à Tournemire (Aveyron). 11 années de travaux et 14 entreprises ont été nécessaires pour sa construction jusqu’en 1895. Le service voyageur comprenait 3 trains par sens. En 1922, la ligne transportait 372 voyageurs et 33 000 tonnes de marchandises par jour. En 1939, le service voyageur fut supprimé, le trafic marchandises subsista jusqu’en 1951. Le Conseil Général fit l’acquisition de cette voie en juin 2007 avec le projet de réaliser une voie verte entre Arrê et Molières Cavaillac. Le bureau d’études de LEC a répondu aux exigences de ce cahier des charges avec une réalisation unique et sur-mesure.

Un éclairage elliptique pour la circulation à pieds et à vélo

 

6 mois de développement ont été nécessaires à LEC pour réaliser les 2 modèles de lanternes. Sur la base d’un design identique, chacun des 50 luminaires associe deux effets distincts : balisage et éclairage périphérique, ou balisage et éclairage elliptique. Ces effets lumineux sont rendus possibles grâce à la souplesse d’utilisation des LEDs et à l’expertise LEC pour les combiner et obtenir des résultats optiques prédéfinis. Diffusé par la partie inférieure de la lanterne, cet éclairage extensif blanc est destiné à la circulation du tunnel. Contribuant aussi à l’aspect lanterne de cheminot, des volets « coupe-flux » stoppent le faisceau lumineux au niveau des éclairages périphériques. Ainsi chaque effet lumineux est confiné dans un périmètre précis. Cet éclairage est obtenu grâce à 6 LEDs de 3 Watt.

L’objectif était d’obtenir un arc de lumière d’intensité identique du sol jusqu‘au haut de la voûte. De nombreux réglages, ajustements et tests in-situ ont été nécessaires pour parvenir à ce résultat. La combinaison de plusieurs LEDs, de couleurs différentes dans chaque lanterne, a permis d’obtenir un effet de dégradé sur l’ensemble de la réalisation. Obtenu grâce à une lentille dite « de Fresnel », qui équipait certaines lampes de cheminots, ce point lumineux donne l’impression d’être le même de l’entrée à la sortie du tunnel. En réalité les LEDS plus ou moins intenses ont été choisies et placées avec minutie, selon la proximité avec la lumière de jour. Elles assurent ainsi une continuité visuelle homogène tout au long du tunnel, conformément aux exigences du concepteur lumière.
Réalisé grâce à une LED de 1 ou 3 Watt.

Adaptation aux contraintes du lieu

 

Un tunnel est naturellement soumis à l’humidité et à la poussière, les lanternes ont donc été rendues étanches pour une durée de vie optimale. La fixation de la lanterne sur le haut de la voûte est réalisée avec une barre transversale fixe, ne perturbant pas l’effet lumineux. La peinture de la lanterne a été choisie pour s’harmoniser avec l’ambiance générale. Enfin, l’intensité lumineuse est différente selon l’emplacement des lanternes pour obtenir un effet lumineux uniforme dans tout le tunnel. Les projets d’éclairages extérieurs favorisent de plus en plus l’utilisation de LEDs car elles combinent souplesse de mise en oeuvre, longue durée de vie et économie d’énergie. Dans le cadre de « La Promenade du Viaduc », la puissance globale de l’installation lumineuse représente 1526 Watt, soit l’équivalent d’un radiateur électrique ! La durée de vie de l’installation est évaluée à 70 000 heures d’utilisation, soit environ 3 000 jours d’utilisation en continu…

Partager cet article

Commenter cet article