Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Aubrac ouverture sur l'avenir La ferme des Vialars

6 Février 2016 , Rédigé par l'oustal de saint juéry Publié dans #LES PAYSANS AVEYRONNAIS

 

Eleveurs à Laguiole , c’est avant tout une histoire de famille…

 

La Ferme Vialars

 

La ferme des Vialars : L'étable du XXIE siècle

 
A la Ferme des Vialars, les vaches sentent bon – oui, oui !
Elles sont logées dans des étables 5 étoiles car bien-être et confort du cheptel sont prioritaires : Brumisateur notamment pour se rafraîchir et assainir l’étable Rouleaux pour se gratter, se masser Stabulation libre pour se dégourdir Stress et médicaments au minimum Vacances d’été dans les «estives », les pâturages verdoyants où elles « broutent-broutent » en toute quiétude Repas gastronomique à base de céréales fraîches, de foin de prairies naturelles et de graines de lin extrudées, le tout cultivé par Christian valette et préparé chaque matin.

Christian VALETTE appartient à la 3ème génération d’éleveurs de race Aubrac à Laguiole. Passionné par l’élevage et amoureux de sa région, il contribue aux cotés de son épouse Elisabeth, au rayonnement de l’Aubrac à Paris. Une double casquette d’Eleveur & Restaurateur qu’il a hérité de ses parents Pierrette et Pierre.

 

 

Développer un élevage durable

 

Jeunes Agriculteurs passionnés par notre travail nous avons un cheptel de 120 vaches de race pure Aubrac et sommes fiers des récents développements opérés au sein d’une exploitation agricole qui se veut résolument écologique.
Toutes nos actions convergent en effet vers le bien-être de nos animaux et la préservation de notre environnement naturel.
Une priorité donnée au confort et à l’alimentation des animaux
Le choix de la stabulation libre, du brossage mécanique, de la brumisation et la poursuite des traditions séculaires telles que la transhumance offrent à nos animaux les meilleures conditions de vie possibles (Voir Annexe 1). D’autres développements sont également en cours : musique d’ambiance dans les étables entre autres…
Nos efforts se sont parallèlement portés sur l’alimentation saine et équilibrée des vaches. En produisant nous-mêmes les aliments fournis à ces dernières, nous nous portons garants de leur programme alimentaire et assurons la complète traçabilité de notre filière. L’année 2010 a marqué notre première récolte céréalière à Saint-Jean-du-Bouzet. Cette culture du blé, de l’orge, du colza, du tournesol et surtout du lin nous la voulons sans OGM et oeuvrons à la convertir en agriculture biologique. Un autre travail est parallèlement réalisé sur l’eau afin de garantir la conservation de ses propriétés anti-oxydantes naturelles.

 

 

Un projet fédérateur


Précurseurs d’une agriculture raisonnée sur l’Aubrac, notre projet vise à associer l’ensemble de nos amis et voisins éleveurs sur la route de l’élevage durable, à savoir respectueux de l’environnement et du cadre de vie des bêtes, dans une optique de « Nutrition santé » pour les consommateurs et économiquement profitable pour les éleveurs qui nous auront suivis.

 

Notre action sur le terrain de la prévention santé


La Ferme Vialars

 

Parce que prendre soin de nos bêtes équivaut à nourrir sainement nos hommes, nous avons fait le choix de la filière lin Bleu-Blanc-Coeur, reconnue par l’Etat français dans le cadre du Programme National Nutrition Santé.


À travers cette démarche, nous nous sommes engagés pour une santé durable auprès de nos clients, notre action étant complémentaire à celle des professionnels de la santé, et ce sur le terrain de la prévention.


En effet, gérer son « capital santé » c’est aussi consommer une nourriture saine et équilibrée en privilégiant les graisses polyinsaturées et les acides gras Oméga-3. C’est principalement à ce niveau que nous agissons, notamment au travers de notre engagement auprès de la filière lin. La présence de Bleu Blanc Coeur à nos cotés et notre récente certification est une preuve du sérieux de notre engagement puisque nous avons, au travers de cette filière, obligation de résultats et non de moyens.

 

 

La Ferme VialarsLa Ferme VialarsLa Ferme VialarsLa Ferme Vialars

 

Une politique déclinée dans la restauration

Parallèlement, nous sommes favorables à un usage contrôlé des antibiotiques dans l’élevage. L’antibio-résistance est un enjeu majeur de santé publique et il nous concerne tous. Les filières d’élevage le sont d’autant plus car en partie responsables de certaines dérives qui mettent en péril la santé des Hommes. Nous limitons donc, à ce titre, l’usage de traitements antibiotiques préventifs privilégiant au maximum les traitements curatifs avec mise en quarantaine de l’animal malade concerné

Partager cet article

Commenter cet article