Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CONTES et LEGENDES EN AVEYRON Le trésor de Remési

31 Janvier 2016 , Rédigé par l'oustal de saint juéry Publié dans #CONTES et LEGENDES

 

DSCF3757.JPG

                               LE TRESOR DE REMESI

C’était un matin de printemps 1939, un jeudi, un paysan d’Ayssène s’en aller planter quelques pommes de terre qu’il portait dans son panier : il s’appelait Henri Vayssettes. Communément appelé  Remési. C’était un vieux garçon autour de ses 70 ans, qui menait un train de vir modeste et come on dit dans le pays, n’attachait pas son chien avec de la saucisse. Son modeste champ était tout proche. C’était une terrasse : un « faîssous » en contrebas de l’ancien château, sous le Roc de Saint-Jean, en direction de Vernobre face aux escarpements de Roquefage. Dans la rue, Remési rencontra un garçon d’une quinzaine d’années qui vivait chez des parents « Viens avec moi,luidit’il, tu m’aideras ». Une grosse pierre plate encombrait le champs elle semblait être là depuis toujours. Le  Garçon en essayant de ma dégager heurta une sorte de vieux sac de laine et des pièces d’or et d’argent s’éparpillèrent sur la terre. Les deux hommes n’en crurent pas meurs yeux. Reprenant leur esprit, ils remontèrent discrètement le trésor chez Remési en utilisant tout ce qu’ils avaient sous la main pour contenir toutes ces lourdes pièces et louant la providence ils jurèrent de garder le secret.

 

DSCF3740.JPG

Le lendemain, vendredi en revenant de l’école le garçon passa sous les fenêtres de Remési qui lui donna un billet de 1000 franc et lui rappela de garder le secret. L e samedi c’était jour de foire à Villefranche-de Panat, Remési ne pu tenir sa langue et laissa entendre qu’il avait trouvé un trésor. La rumeur se répandit comme une traînée de poudre. Mais le dimanche Remési en colère, prétendit que les racontars du garçon étaient faux et qu’il répandus pour masquer le vol du billet de 1000 francs. La rumeur, bien que persistante se calmera un peu, jusqu’au 4 avril. C’est le jour de l’Adoration perpétuelle que les paroissiens d’Ayssènes surpris, virent débarquer un chapelet de voitures avec procureur, gendarmes, huissiers et journalistes. Ils venaient à Ayssènes pour le trésor de Remési.  Celui-ci, malgré un interrogatoire serré, ne s’n laissa pas compter et menaçant invita tous ce beau monde à prendre la porte.

DSCF3751.JPG

Toute l’équipe d’enquêteurs repartie bredouille et le village resta encore plus dubitatif et frustré. Il n’est improbable que lors d’un des sièges qu’eut à subir le Château quelqu’un ai voulu dissimuler son trésor…les hypothèses et les palabres ont durées encore quelques temps. On ne constat pas une envolée du niveau de vie,plutôt bas de Remési. «  Les ans ont passé, Remési est mort, emportant avec lui son secret. Et l’étarnge découvert qui mit un jour le village d’Ayssènes en ébullition est restée une des énigmes. N’y eu t’il la qu’une folle aventure, une pure fable créée par des imaginations en délire ? Cela parait bien improbable. Ou bien la fortune est-elle passée en des mains qui ont su en faire un usage plus productif que n’aurait su le faire le brave Remési ?

 

Le trésor a-t-il de nouveau été caché quelque part ? Toutes les hypothèses sont permises et aussi toutes les espérances. L trésor se cacherait-il dans un tronc de châtaignier, quel est le mortel fortuné qui redécouvrira un jour le trésor de Remési ? »

 

            D’après le récit de  A TRAVERS CAUSSES ET RASPES

             de Gaston BOULOUIS

   

Partager cet article

Commenter cet article

tridon 24/06/2012 09:59


un beau conte merci