Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Pic Saint-Loup

29 Novembre 2015 , Rédigé par Gite aveyron l'oustal de saint juéry Publié dans #L'HERAULT

Sa silhouette bien connue est depuis toujours le symbole de la région montpelliéraine, région sur laquelle il règne en maître du haut de ses 659 mètres.

 

Situé à la limite de deux zones géologiques distinctes, le pic Saint-Loup est le résultat d’un plissement de roche vers le nord, pli qui a laissé place à une crête de calcaire corallien après des millions d’années d’érosion. Un historique géologique complet est disponible à cette adresse, réalisé par les écologistes de l’Euzière.

 

La flore du Pic Saint-Loup est très variée, avec près de 1000 espèces différentes, et des paysages de garrigues parmi les plus impressionnants de la région. La faune n’est pas en reste avec notamment la présence ce l’aigle de Bonelli et de la couleuvre de Montpellier.

 

Le Pic Saint-Loup est aussi et surtout un site chargé d’histoire, Histoire qui débute par l’occupation de la grotte de l’Hortus, quelques 55000 années avant notre ère, puis par la présence de sanctuaires gallo-romains et paléochrétiens ainsi que d’une forteresse romaine.

Le Moyen-Age voit la construction du château de Montferrand en lieu et place de la forteresse romaine, ainsi que de la chapelle Saint-Joseph et de la Tour de Carrèmale.

 

Une légende locale rapporte l’origine du nom Saint Loup : Trois hommes, amoureux de la même femme, partîrent à la guerre, le plus valeureux des trois ayant l’espoir d’épouser la dame à son retour. A leur retour, la jeune femme est morte. Fous de chagrin, ils décident de vivre en ermites sur les trois pics qui entourent leur région. A leur mort, les pics sur lesquels ils s’étaient réfugiés sont baptisés d’après leurs prénoms, et l’on voit ainsi le Mont Saint-Guiral (près du Mont Aigoual), le Mont Saint-Clair et le pic Saint-Loup.

 

Le Pic Saint-Loup est un site naturel, historique et culturel unique dans la vie régionale héraultaise. Sa découverte peut se faire via un chemin de randonnée pédestre (GR60), notamment depuis Cazevieille, où depuis Saint-Mathieu-de-Tréviers pour le château de Montferrand. La face nord est réservé à l’escalade.

 

Attention tout de même, les accès ne sont pas toujours aisés, le dénivelé est important et les abords des chemins souvent très dangereux. Il vaut mieux éviter les journées d’été les plus chaudes car il n’y a quasiment pas d’ombre. Le panorama que vous découvrirez au sommet vous fera néanmoins vite oublier les efforts fournis..

Le Pic Saint-Loup

Partager cet article

Commenter cet article