Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Escapade à l'ermitage Saint Michel dans les Gorges de la Jonte

9 Octobre 2015 , Rédigé par Gite aveyron l'oustal de saint juéry

Les vestiges de ce site, qui jouit d'un panorama grandiose sur les gorges de la Jonte, est certainement à la conclusion d'une des plus belles escapades de la région.

 

Acrobate rompu aux explorations souterraines et aériennes, Louis Balsan participa durant sa vie à une foule d'exploits. Celui qui nous concerne précisément eu lieu en 1936. Avec l'aide de quelques amis, ce célèbre et dernier grand disciple du spéléologue Édouard-Alfred Martel décida, en plein hiver, de gravir le Vase de Sèvres en accrochant à son sommet une corde propulsée par une fusée !

Bien que délicate, l'escalade de ce rocher symbolique se révéla victorieuse. Et largement à la hauteur des espérances. Car une fois debout sur la célèbre plate-forme du pédoncule - qu'aucun homme n'avait foulé jusqu'alors -, ce Millavois découvrit en face de lui, et par-delà le canyon de la Jonte, cet amas de rochers, de ruines, et d'horizons que forme le château de Montorsier, plus connu sous le nom d'ermitage Saint-Michel. À cet instant, les pieds postés à la frontière entre Rouergue et Gévaudan, Aveyron et Lozère, Louis Balsan vit "sûrement l'un des plus harmonieux paysages de montagnes de France".

Un sentier où l'on ne risque pas d'y laisser sa santé

 

Aujourd'hui encore, vous pouvez faire confiance aux écrits de l'explorateur millavois et vous rendre sur les lieux les yeux fermés, ou presque. La magie de ce nid d'aigle, dont on ne sait finalement que peu de chose (lire ci-contre), demeure intacte et imprègne longtemps l'esprit de celles et ceux qui s'y aventurent.

Généralement, les randonneurs s'y rendent en empruntant un sentier situé au départ de Peyreleau. L'accès est bien indiqué, on n'y laisse pas sa santé, mais l'idéal est encore de rejoindre les vestiges de Saint-Michel en traversant d'abord la forêt domaniale du causse Noir. Pour ce faire, le mieux est de se rendre au prieuré de Saint-Jean-des-Balmes, ce qui n'est pas très compliqué : un parking longeant la RD29 (en direction de Saint-André-de-Vézines) permet de laisser sa voiture.

C'est ici donc, au pied de cette nature morte datant du XIe siècle que démarre l'escapade (comptez 2 h 30 aller/retour). Et c'est par là, sur un chemin sableux zigzaguant entre les pins, que les paysages vous offriront l'enchantement le plus soudain.

Le paysage qui se dresse en face invite à la contemplation

En suivant le balisage jaune - aucun risque de se perdre -, une petite demi-heure de marche suffit pour entrer discrètement dans le silence du cirque de Madasse. Naguère, ce secteur grouillait de mendiants et de vagabonds mais promis, c'était il y a bien longtemps. Aujourd'hui, cette vallée longue de 2 km seulement, où toute intervention humaine est prohibée, permet surtout à la faune et la flore de prospérer. En la longeant, on finit par déboucher sur une cité ruiniforme rappelant à moindre échelle celle de Montpellier-le-Vieux.

Encore quelques pas dans une végétation luxuriante et jaillit, enfin, l'antique forteresse postée au premier plan d'un cadre digne des canyons américains. Avec ses vieux pans de murs suspendus à trois énormes pitons plongeant dans les gorges de la Jonte, l'ermitage de Saint-Michel invite à la contemplation. "Il présente une harmonie de lignes et de couleurs, un ensemble de plans et de dégradés uniques et inoubliables. Il faudrait la palette d'un peintre pour arriver à donner une idée, une faible idée, de ce paysage", témoignait Louis Balsan en 1959.

Les plus courageux se hisseront jusqu'à la terrasse sommitale

Par chance, il est possible de s'en approcher, voire d'atteindre les ruines grâce à la présence de plusieurs échelles métalliques. Les plus courageux se hisseront jusqu'à la terrasse sommitale bordée d'un à-pic vertigineux. Les perspectives sur le village du Rozier, le piédestal de Fontaneilles et les corniches du causse Méjean qui se dressent juste en face, sont réellement magnifiques. En cherchant un peu, vous apercevrez alors le fameux Vases de Sèvres, si cher à Louis Balsan et aux highlineurs du XXIe  siècle. Autant de récompenses qui vous feront aisément oublier le chemin du retour...

Mdi Libre article de Jérémy BEAUBET

 

 

Escapade à l'ermitage Saint Michel dans les Gorges de la Jonte

Partager cet article

Commenter cet article