Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des abreuvoirs millénaires "les lavanhas"

25 Octobre 2015 , Rédigé par Gite aveyron l'oustal de saint juéry Publié dans #CAUSSE DU LARZAC

Des abreuvoirs millénaires "les lavanhas"

La « Lavogne » de la Grande Passade

Les « lavagnes » ou « lavognes »(en occitan lavanhas) sont des mares le plus souvent circulaires qui étaient aménagées sur le causse du Larzac pour abreuver les troupeaux de brebis. Comment conserver l’eau vitale sur un plateau calcaire, fendillé et troué comme une passoire ? Les pasteurs du Néolithique ont connu les mares naturelles et souvent temporaires qui se trouvaient au fond de quelques dolines, argileuses et étanches. Ils les ont aménagées. Puis les hommes en ont créé là où elles leur étaient nécessaires, près de leur bergeries ou au bord des voies de transhumance appelées drayes (dans les Alpes) – drailles en Aveyron et l’Hérault (en occitan dralhas) ou chemin de troupeaux.

Une des lavagnes les plus connues est celle, ovale et pavée, qui se trouve aux pieds des remparts de la cité templière, puis hospitalières de La Couvertoirade. Mais la plus énigmatique est peut-être celle qui est à l’ouest de la tour hospitalière du Viala-du-Pas-de-Jaux, non loin de la corniche du Larzac. La disposition n’a probablement pas changé depuis un millénaire. Au nord s’ouvre une voie large et mystérieuse qui ressemble à une prairie et que l’on appelle depuis au moins le XIIe siècle la Grande Passade. Où va-t-elle ? Elle irait d’un bord à l’autre bord du Larzac. Serait-ce ce qui a donné son nom au village le Pas de Jaux, le Pas de Jupiter ?  Le terme se réfère peut-être à JovisJupiter le dieu romain, à qui étaient dédiées certaines élévations du relief.  Il peut s'agir du gallo-roman  JUGU « sommet de montagne », issu du latin jugum. Ces explications restent cependant conjecturelles.

Des abreuvoirs millénaires "les lavanhas"

Partager cet article

Commenter cet article