Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le « pèlerinage des fourmis » à la chapelle Sain-Jean-le-Froid

26 Avril 2016 , Rédigé par Gite aveyron l'oustal de saint juéry Publié dans #CONTES et LEGENDES

Le « pèlerinage des fourmis » à la chapelle Sain-Jean-le-Froid

La célébrité de la chapelle de Saint-Jean-le-froid tient en partie à un fait très étrange. Elle est sur une hauteur qui domine tout le vallon de Marcillac. Elle est dédiée à Saint Jean-Baptiste. Cependant la fête principale n’est pas le 24 juin, mais le 29 août, jour de la Décollation (décapitation) du saint, ou plutôt, par commodité, le dernier dimanche d’août. Ce jour-là, au milieu de la messe qui attire de nombreux pèlerins et qui a lieu en plein air, un vol de fourmis ailées vient ordinairement s’abattre sur l’autel. Certaines années il y a eu comme des nuées qui indisposaient d’ailleurs célébrant et assistants. C’est ce qui a fait surnommer la fête du saint patron du lieu « sent Joan lo Volatge », mot que l’on traduira par « le Volant » et c’est ce qui explique pourquoi on prie aussi contre les fourmis.

Les pèlerins venaient et viennent encore prier pour les maux de tête, migraines, névralgies, dépressions et tout ce qui « détraque ». On faisait le vœu de venir à pied à la chapelle. On raconte à ce sujet une curieuse histoire.

Des gens du côté de Rignac, avaient voué leur jeune fille. La santé étant revenue, on avait oubli& de l’amener au sanctuaire, selon le vœu. Chaque fois qu’elle allait chercher l’eau à la fontaine, elle voyait une flamme et elle retomba malade. Une devinhaira (devineresse) conseilla d’interroger la flamme. Celle-ci écrivit en lettres de feu le nom de saint Jean. La fille fit le pèlerinage et fut définitivement guérie.

Partager cet article

Commenter cet article